L'abeille dans les traditions

 

Le faux merveilleux qui a été attribué aux abeilles sera remplacé par du merveilleux réel qui a été ignoré.
Réaumur - 1740.

Les observateurs et chercheurs

L'antiquité

Aristomaque

Nom d'un auteur de Soles, nommé par Pline qui fit des observations sur les abeilles durant 58 ans, disciple de Lycon, dont on sait qu'il enseigna aux hommes comment les élever et qu'il en eut durant 60 ans.

Aristote -IVe av. J.C.

photogravureCréa une classification des animaux qui eut cours jusqu'à celle de Buffon.
Les livres:
Histoire des animaux.
Des Parties des Animaux.
De la Génération des Animaux.
De la Marche et du Mouvement des Animaux.
Sa conception de l'organisation de la société des abeilles vaudra jusqu'au XVIIIe siècle et on peut lire en 1736:
Chaque ruche a son Roy et ses officiers, qui semblent composer la Cour et le Conseil d'Etat.
Le Roy... porte une marque qui fait une espèce de couronne....Ses officiers ou gardes, sont aussi plus gros que les abeilles du commun, et on en voit de dorez..
Quelquefois aussi, il y a deux Roys dans les ruches; ce sont des bâtards qui viennent de dehors pour tyranniser les mouches. On les dicerne aisément à leur laideur; ils sont sales, noirs, velus, plus grands que les bons et bruient extraordinairement.
?
en savoir plus...

Philisque

De Thasos; selon Pline, il fut nommé Agrius, car il vécut dans des lieux retirés pour s'occuper des abeilles sur lesquelles il écrivit.

Virgile- 1er siècle av. J.C.

photophotoDans les Georgiques, œuvre de Virgile en quatre chants, écrite entre 36 et 29 avant J.-C, le quatrième chant est consacré au rucher.
Cette œuvre a été écrite sur la demande de Mécène, son protecteur, pour encourager les Romains à revenir à l'agriculture qu'ils avaient abandonnée durant les guerres civiles.
Bien qu'ayant observé les abeilles, il reprend l'organisation de la ruche décrite par Aristote et prend le pollen que les abeilles apportent à la ruche pour leur progéniture.
Les Georgiques- chant IV- Les abeilles
On peut noter que la ruche est alors conçue, organisée comme une monarchie et que les abeilles naissent des cadavres conformément à la légende d'Aristée.
en savoir plus...

Le XVIIe siècle

Jan Schwammerdam (1637-1680)

photophoto

Naturaliste et médecin néerladais qui, avec une simple loupe, s'intéressa à l'anatomie des abeilles et découvrit que les rois d'Aristote étaient en réalité des femelles, les abeilles, les éléments asexués de la ruche et les faux-bourdons les mâles. A l'aide du microscope, il découvrit la métamorphose des insectes.
en savoir plus...
Les livres: Ouvrages numérisés

Jean-Philippe Maraldi (1665-1729)

Astronome et mathématicien qui dans sa jeunesse s'interressa aux abeilles. Il calcula avec précision les angles rhomboïdaux des cellules de cire.

René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757)

photoIl fut le premier à imaginer une ruche en partie vitrée expérimentale pour observer les abeilles au travail, le développement complet d'une abeille, depuis la ponte jusqu'à l'éclosion de l'insecte parfait, ce qui permit à la connaissance de sa biologie de faire un pas de géant.
en savoir plus...
gravure Le livre: Mémoires pour servir à l'histoire des insectes.

Le XVIIIe siècle

Voltaire (1694-1778)

photoA Ferney, Voltaire eut toujours des abeilles. Ses observations l'amena à écrire une page de son "Dictionnaire philosophique" au mot "Abeilles": lire

 

Adam Gottlob Schirach (1724-1773)

photoCe pasteur allemand passionné par les abeilles découvrit que lorsqu'une colonie avait perdu sa reine, les abeilles étaient capables à partir d'une cellule d'ouvrière de la transformer en cellule royale.
Le livre: Histoire naturelle de la reine des abeilles.

François Huber (1750-1831)

HuberNaturaliste suisse atteint d'une maladie qui le rendra aveuglephoto découvre, avec l'aide de sa femme et de son valet François Burnens qui exécute les expériences dictées par son maître, la nature et l'origine de la cire, décrit le vol nuptial, alors que l'on croyait que l'accouplement avait lieu dans la ruche et confirme la découverte du pasteur Schirach.
Pour ses opbservations, il construit une ruche à feuillets qui se "lit" comme un livre.
en savoir plus...
Le livre: Nouvelles observations sur les abeilles.

Le XIXe siècle

Jan Dzierżon (1811-1906)

photo

Naturaliste, apiculteur et prêtre catholique de Silésie, découvrit que le sexe mâle, chez les abeilles, résultait du développement parthénogénétique de l'œuf, alors que l'œuf fécondé doit toujours donner naissance à une femelle, soit féconde (reine), soit stérile (ouvrière) suivant la nourriture que reçoit la larve.
Cependant, la pathogenèse est facultative en ce sens que la femelle (reine), une fois fécondée, peut pondre à volonté des oeufs qui donneront naissance à des abeilles ouvrières ou à des mâles. Depuis une autre théorie est avancée: la différentiation des sexes ne se ferait pas par la reine mais par les ouvrières qui, une fois l'œuf pondu, recouvert de spermatozoïdes, les détruiraient pour donner naissance à des bourdons et les laissant pour le cas contraire.
Courte biographie
en savoir plus...
Un livre: The theory and practice.

Notons qu'à cette époque, certaines découvertes sur l'abeille sont contestées ou non encore bien établies et que de nombreux apiculteurs sont aussi de fins observateurs et complètent ou affirment ces découvertes.

Le XXe siècle

Maurice Maeterlinck (1862-1949)

photophoto

Ecrivain belge, francophone de Flandre, écrivit en 1901 "la vie des abeilles" suite aux observations qu'il fit grâce à une ruche en verre située contre la vitre d’une fenêtre de son salon donnant au nord; un couloir partait de la ruche et rejoignait un trou percé au bas de la fenêtre. Il avait marqué les abeilles de différentes couleurs de peinture pour les reconnaître et les nourrissait de miel.
Lauréat du Prix Nobel de littérature en 1911.
en savoir plus...
Le livre: La vie des abeilles. Google books

Karl Von Frisch (1886-1982)

photo

Ethologue autrichien, spécialiste du monde des abeilles qui déchiffra leur langage, dont la danse indiquait la direction, le temps de vol et la source de leur nourriture.
Prix Balzan de biologie en 1962.
Prix Nobel de physiologie et de médecine en 1973.
en savoir plus...
Le livre: Vie et moeurs des abeilles.

Rémy CHAUVIN (1913)

photophotoBiologiste et entomologiste français écrivit de nombreux ouvrages consacrés aux abeilles et notemment "le traité de biologie de l'abeille".
en savoir plus...
Le livre: le traité de biologie de l'abeille.le traité de biologie de l'abeille.

Jürgen Tautz

photo

Professeur au centre de biologie de l'Université bavaroise Julius Maximilian, où il dirige le Groupe BEE. Avec son équipe, en tant que scientifique et président de "Recherche Apicole à Wurzbourg", il poursuit deux objectifs en parallèle: la recherche fondamentale sur la biologie de l'abeille et la diffusion de connaissances sur l'abeille auprès du grand public.
Le livre: l'étonnante abeille.l'étonnante abeille.

 

les apiculteurs

Voir

Pied de page
Retour à l'accueil

Ce site est optimisé pour un écran de 1280x768 et répond aux standards édictés par le W3C.
Il est conseillé d'utiliser un navigateur qui répond favorablement à ces standards.
Contact      © Cl. Bralet/la ruche sauvage